Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
La psychologie du travail a-t-elle sa place dans le monde des RH?

Qui sont les harceleurs?

La littérature nous a donné, ces dernières années, différents profils de harceleurs.

 

On peut distinguer différents types de personnalités d'agresseurs : le paranoïaque, le pervers, le pervers narcissique et le caractériel. Ces personnalités sont pathologiques.

 

- Le paranoïaque est une personne extrêmement méfiante et cette méfiance peut s'exprimer soit par de la jalousie ou de la suspicion, soit par une crainte excessive de l'agressivité d'autrui. Cette personnalité est marqué par une psychorigidité (énormes difficultés à montrer des émotions, grande intolérance, incapacité à remettre en cause ses propres systèmes de valeurs et d'accepter celui des autres, pratique d'une autorité exacerbée et refus de la critique d'autrui). Ce sont des personnes qui souffrent de ce que l'on nomme l'hypertrophie du moi, qui se caractérise par un orgueil démesuré qui peut aller jusqu'à la mégalomanie et un égocentrisme exagéré.

 Les paranoïaques sont très convaincants et bien qu'ils soient de véritables psychotiques, ils sont toutefois capables de conserver l'ordre dans la pensée, le vouloir de l'action. Dans le cadre du harcèlement, la personnalité paranoïaque est très souvent rencontrée mais contrairement au pervers qui prend le pouvoir en utilisant la séduction, le paranoïaque utilisera la force et c'est d'ailleurs un des principaux critères qui le distingue des pervers.

 

- Le pervers utilise, pour atteindre son objectif, la séduction ou la manipulation. La perversion est un trouble grave de la personnalité qui renvoie à une absence de sens moral. Chez le pervers, il n'y a pas de regret, ni d'état d'âme, donc aucune culpabilité. Et comme il ne se sent pas coupable, c'est en général un grand manipulateur qui a le goût du secret concernant ses buts et ses projets relationnels. Habile, il fait reposer son argumentation sur des évidences. Son intelligence est au service de sa seule ambition : asservir l'autre et le soumettre à sa volonté non pas par la force , mais bien par la séduction. harcelement_psycho.gif

 

- Le pervers narcissique est le plus destructeur car il occupe souvent des postes où il est question de pouvoir ou de rapport de pouvoir. Il se fait valoir aux dépens des autres en utilisant une stratégie unique, aux multiples facettes, qu'est la manipulation. Son objectif est de détruire l'autre en l'intimidant, en le paralysant et en le dévalorisant constamment pour l'amener à accepter toutes les situations même si certaines d'entre elles vont à l'encontre de la propre morale de la victime. Il a besoin de l'autre pour exister et le harcèlement qu'il peut faire subir à l'autre constitue une jouissance. Même s'il peut faire preuve d'une certaine séduction dans sa relation, il est froid, ne fait guère preuve d'affectivité et est relativement distant. Lui aussi ne ressent aucune culpabilité et utilise le déni comme mécanisme de défense.

 

- Nous pouvons également citer le caractériel. C'est une personnalité qui se retrouve surtout chez les dirigeants. Contrairement aux autres, il est connu de tous et souvent pardonné puisqu'il participe activement au développement économique de l'entreprise, de par sa position de dirigeant.(Aubourg & de Moura, 2002 ; Bilheran, 2006 ; Debout & Larose, 2003 ; Dejours, 1998, 2003 ; Hirigoyen, 1998 et 2001 ; Leymann, 1996 ; Romanens, 2003)

 

Mais, tous les harceleurs ne sont pas des être pathologiques. La grande majorité d'entre eux sont, il ne faut surtout pas l'oublier, Monsieur et Madame "tout-le-monde" qui se sentent, de par la pression exercée, supposée ou réeelle,  par leur hiérarchie, obligés de harceler leurs subordonnés ou leurs collègues par crainte d'éventuelles représailles ou tout simplement du fait de la banalisation de l'injustice sociale (Dejours,1998).

 

Il est important de démêler dans ce cas qui est le responsable du harcèlement, car dans le cas d'une organisation maltraitante le harceleur supposé peut être lui aussi une victime.

 

Je sais qu'en écrivant cela je risque de choquer certaines victimes de HM. Mais il est important pour tout observateur/auditeur/enquêteur d'analyser toute la situation et entendre toutes les parties.

 

Marguerite Weber (9/09/10)

Partager cette page

Repost 0